Nom de l’opération : Ecoquartier de Cantebonne : un front de campagne
Localisation : Villerupt (54)
Surface : environ 17 ha

Programme prévisionnel :

  • Logements : environ 55 000 m² de surface de plancher (SDP) soit 610 à 670 logements,
  • Commerces et services : environ 2 800 m² SDP

Calendrier :

  • Approbation par le Conseil d’Administration de l’EPA des modalités de la concertation et des objectifs d’aménagement poursuivis : 15 juin 2015
  • Concertation préalable à la création de la ZAC : de juin 2015 à septembre 2016
  • Approbation du bilan de la concertation par le Conseil d’Administration de l’EPA : 02 novembre 2016
  • Création de la ZAC par arrêté préfectoral : 19 septembre 2017
  • Arrêté préfectoral approuvant le dossier de réalisation : 1er trimestre 2019
  • Début des travaux d’aménagement : 2ème semestre 2019
  • Livraison des premiers logements : 2020-2021

Maitrise d'oeuvre urbaine et espaces publics : MG-AU (Michel Guthmann Architecture-Urbanisme), Praxys, Ingerop et Alphaville

Coût estimatif des travaux : 11 millions d’euros

Localisé à proximité d’équipements et de services, le site est aujourd’hui occupé par des espaces agricoles, des friches, des jardins et le stade municipal Rerman (aujourd’hui désaffecté). Les principaux enjeux d’aménagement ont été identifiés suite aux pré-études urbaines et à la concertation réalisées en 2015 et 2016 :

  • Conforter la centralité secondaire du quartier de Cantebonne,
  • Requalifier l’entrée de Ville de Villerupt,
  • Améliorer l’accessibilité, la desserte et le maillage du site et du quartier,
  • Développer une programmation mixte qui permettra de compléter l’offre de services (équipements et commerces de proximité)  afin de répondre aux besoins des habitants et de proposer une offre résidentielle adaptée à la diversité des besoins,
  • Favoriser le développement de la qualité urbaine, architecturale, paysagère et environnementale en concevant un EcoQuartier,
  • Participer à la valorisation d’un continuum écologique entre le Bois de Thil et le Bois de Butte.

VR_AER_4 allégée

 

Le projet urbain qui guide l'aménagement de l'écoquartier s'appuie sur trois parti-pris urbains qui strucurent son inscription dans le site.

  • Le front de campagne : le chemin rural est un lieu où s'inscrivent déjà de nombreux usages et qui donne la part belle au paysage. Il s'agit donc de mettre à profit ce lieu singulier qu'est la lisière. Le projet d'aménagement donne l'opportunité de former une limite à l'urbanisation du quartier de Cantebonne. Le projet propose d'intensifier les usages déjà nombreux su dite en épaississant la lisière et en participant au renforcement du lien entre le bois de Butte et le bois de la Dame. En s'appuyant sur le principe de trame verte, de lien écologique, cet espace public participera à mettre en réseau un système de parcs existants, pour tous les habitants de la commune.

 

 VR_Lisiere_3 light

  • La ligne de crête, un lien de quartier, support d'usages : le site se positionne sur l'un des promontoires de la ville, dessiné par le relief accidentité entre ville haute et ville basse. Il offre des vues lointaines sur le luembourg au nord et sur la cité de Butte. Cet espace est pensé comme un lieu de rencontre pour tous les habitants du quartier et plus largement ceux de Cantebonne. Il offrira des lieux récréatifs (jeux pour enfants) et de détente. De plus, cet espace sera le support d'une trame écologique pour le quartier. La diversité des milieux proposés permettra d'enrichir la faune et la flore.

 

  • Faire quartier, équilibre et complémentarité : le nouveau quartier doit s'insérer dans le tissu urbain existant. Il s'agit donc de dialoguer avec les quartiers proches et de trouver un équilibre et une complémentarité avec eux. En effet, si la densité est organisée en front de campagne, l'articulation avec le tissu pavillonnaire est imaginée au travers de typologies de logements individuels groupés. Enfin, le projet dialogue avec le Cantebonne d'aujourd'hui au travers des espaces publics proposés. Le parvis du collège réaménagé offre un accès principal pour l'écoquartier. Une grande plaine de jeux sur l'emplacement de l'ancien stade Rerman, est pensée comme un lieu de rencontre entre le nouveau quartier et la cité Rerman.

 

VR_Sente_4 light

 

L’opération est prévue en deux phases d’environ 5 ans chacune.

  • Une première phase d’aménagement (2019-2023) est prévue en partie nord du site avec le réaménagement du parvis du collège pour faciliter l’accroche du nouveau quartier.
  • La seconde phase d’aménagement (2023-2027) concerne la partie sud du site. L’urbanisation se poursuivra vers la RD 27. 

 

Charte Ecoquartier