Quel point commun y-a-t-il entre San Francisco, Lisbonne, Dublin et Alzette-Belval ? Le Living Lab, ou "laboratoire vivant", outil partenarial qui favorise l’émergence de projets et l’innovation collaborative associant administrations, élus, habitants, professionnels.

L’innovation en faveur de la Ville de Demain est au cœur de la stratégie de l’EPA. Cela se traduit notamment par des aménagements exemplaires et concertés, mais aussi par des actions telles que la rénovation d’un bâtiment industriel.

Cependant, l'innovation ce n'est pas que de la technologie. Il faut avant tout répondre aux attentes des futurs utilisateurs, imaginer avec eux les nouveaux usages rendus possibles... cela suppose d'associer l'ensemble des parties prenantes d'un projet dans sa conception : les architectes, les aménageurs, les gestionnaires, les utilisateurs, les investisseurs... 

Le Living Lab s’inscrit dans cette stratégie et bénéficie du soutien du Fonds Ville de Demain du Programme des Investissements d’Avenir, dans le cadre de la démarche Ecocité.

Il a pour but de :

  • contribuer à faire émerger des projets innovants sur le territoire d’Alzette-Belval, en lien notamment avec le projet urbain et l’Ecocité, et le tissu lorrain,
  • accueillir et accompagner les porteurs de projets, dans les dimensions liées à l’innovation et à la ville de demain.
  • capitaliser et diffuser les résultats.

 

L’Université de Lorraine assure l’animation du Smart City Living Lab, au travers notamment de la Chaire REVES (Renaissance Ecologique des Villes). Elle entend ainsi répondre aux nouveaux enjeux des territoires en transformation par cette nouvelle dynamique collaborative rassemblant Université, Entreprises, Territoires et Citoyens.

Cette initiative a été présentée à l'occasion de la 29ème édition des Entretiens Jacques Cartier, à la Cité du Design de Saint-Etienne, le 22 novembre 2016.

 

Vous souhaitez participer au Living-Lab ?

 Dites-le nous via la page contact !