Site de Micheville : les premiers travaux d’aménagement ont été dévoilés le 9 octobre


Le rendez-vous a été fixé sur le chantier à 11h30 pour l’événement, en présence de Philippe Mahé, Préfet de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, Président du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle et Vice-Président du conseil d'administration de l'EPA, Lucien Piovano, maire d’Audun-le-Tiche et Laurent Mourey, Directeur Linkcity Nord-Est.

L’opération lancée fin 2016 par l’Établissement Public d'Aménagement (EPA) d’Alzette-Belval, porte ses premiers fruits. Le futur quartier de Micheville situé sur une friche sidérurgique concerne les communes de Villerupt (Meurthe-et-Moselle), d’Audun-le-Tiche et de Russange (Moselle). Les travaux d’aménagement et de construction ont démarré avec l’Écoparc, sur le territoire d’Audun-le-Tiche. L’EPA y réalise 2 chantiers :

- travaux de reprise de tous les espaces publics : voirie, stationnement, piste cyclable et piétonne, corridor de biodiversité ;

- réhabilitation de l’ancien laboratoire de l’usine en bâtiment tertiaire à énergie positive qui accueillera l’EPA, la Communauté de Communes du Pays haut Val d’Alzette (CCPHVA), et les associations de danse Chor A Corps et de dessin Férus d’Art ;

- 183 logements à haute performance thermique construits par Linkcity, dont une résidence étudiante et jeunes actifs de 131 logements, selon un principe constructif  industrialisé et innovant en panneaux de bois Panobloc.

À terme, le quartier de Micheville offrira 1 800 logements et comprendra cinq polarités principales : le Pôle culturel, le Hub de Mobilité associé aux commerces, le parc urbain, un espace dédié aux activités économiques et enfin une cité scolaire.

Labellisé « ÉcoQuartier » et « ÉcoCité », le futur site bénéficiera d’une gestion innovante des eaux pluviales, d’îlots haute performance énergétique ainsi que de réseaux de chaleur. Sans oublier la protection de la faune et de la flore et la réduction de l’impact sur l’environnement. Il a reçu à ce titre le soutien du fonds « Ville de Demain », géré par la Caisse des dépôts, dans le cadre de son Programme d’Investissements d’Avenir (PIA).

 

 

Retour à la liste des actualités